Un moment pour soi

ATELIERS D’ECRITURE

« UN MOMENT POUR SOI« 

Les ateliers d’écriture proposés par Catherine Garcia, psy à Pinsaguel, sont destinés à toute personne souhaitant s’offrir un moment de détente et de partage.

Durant ce moment privilégié, d’une durée de 1h30 et par groupe de 5 personnes maximum, vous aurez la possibilité de vous exprimer grâce à l’écriture.

Les ateliers d’écriture, le principe du plaisir avant tout…

Ainsi, vous pourrez écrire selon la forme et le style que vous désirez.

En effet, lors de cet atelier, vous aurez la possibilité d’écrire une lettre, une histoire, un poème, ou tout simplement ce qui vous passe par la tête à l’instant présent.

Par exemple, votre manuscrit peut être une lettre destinée à un proche, à votre enfant, à un être disparu, à une personne imaginaire…

Et si vous écriviez votre histoire, ou une histoire tirée de votre imagination…

Ou si vous décidiez de vous essayer à la poésie…

Ecrire est un apaisement de soi-même.

Jules Barbey d’Aurevilly

Ateliers d'écriture Psychologue Catherine Garcia

Les ateliers d’écriture, un moment pour soi tout en étant avec autrui…

Enfin, « Un moment pour soi » est un atelier d’écriture qui vous permettra de vous retrouver avec vous-même, un instant que vous vous octroyez pour faire une pause.

Remarque : cet atelier n’est pas conçu pour aider les personnes dans leurs courriers personnels ou administratifs.

Inscription préalable pour les groupes.

Tarifs incluant le matériel :

Atelier groupal, maximum 5 personnes, par séance et par participant30 €
Forfait 5 séances, 1 séance groupale par mois, soit 25 €125 €
Forfait 10 séances, 1 séance groupale par mois, soit 20 €200 €

/

Un exemple de poème, écrit par B-L.B

Solitude

Toi qui me guettes du matin jusqu’au soir,

Toi qui m’envahis de désespoir,

Toi qui me hantes sans répit, jour et nuit,

Je pleure, je crie et mon cœur se déchire.

Les sanglots me prennent

Et m’emmènent

Le désespoir me guette, la haine m’envahit,

Tristesse et dégoût s’entremêlent et à tout cela se rajoutent des litres de larmes incontrôlés.

J’étouffe comme si on m’étranglait et tel un cadavre sans vie,

Je palis.

Vide d’émotions, larmes à l’œil, je me lève chaque matin pour affronter mon destin.

B.L.B.

Le tremblement d’un pétale quand une goutte de pluie le heurte :

c’est cette vibration que je cherche dans l’écriture,

l’imperceptible inquiétude de l’âme en paix.

Christian Bobin

Facebook
LinkedIn